HOLLYWOODCARLENTINI

Test de dépistage du cancer du sein : l’Institut Curie part en guerre contre un brevet

Home »  News »  Test de dépistage du cancer du sein : l’Institut Curie part en guerre contre un brevet

Test de dépistage du cancer du sein : l’Institut Curie part en guerre contre un brevet

On May 19, 2020, Posted by , In News, With No Comments

Jeudi 6 septembre, l’Institut Curie a décidéd’engager une procédure auprès del’Office Européen des Brevets (OEB) contre lasociété de biotechnologies américaine MyriadGenetics concernant “la méthode diagnostique d’uneprédisposition à un cancer du sein ou del’ovaire associé au gène BRCA1“.
Le ministre de la recherche, Roger-Gérard Schwartzenbergapporte son soutien à cette initiative en déclarantque “par sa portée excessivement large, le brevetdélivré par l’Office européen desbrevets à Myriad Genetics lui confère un monopoleabusif d’exploitation des tests de prédisposition auxcancers du sein“.
La déclaration de l’Institut Curie fait suite àune publication dénonçant les carences du testdéveloppé par la sociétéaméricaine. En juin dernier, il apparaissait que laméthode industrielle de séquençage directproposée par Myriad Genetics ne permettait pas dedétecter toutes les mutations.10 à 20 % seraientignorées par le test. De plus, la réalisation destests dans le laboratoire de Salt Lake City entraîne uncoût très élevé : 18 000 francs contre 5000 en France).
Défendant cette notion de santé publique etdénonçant la main mise sur la recherche queconstituerait l’envoi systématique de tous leséchantillons d’ADN, le Ministre de la Rechercherappelle que “le dépistage génétique doitpouvoir bénéficier à tous sans quel’accès à un test diagnostique soitindûment entravé par des prétentions abusivesà un monopole et par des coûts excessifs“.
5 à 10 % des cancers du sein et de l’ovaire seraientdus à une prédisposition génétiquemajeure, c’est-à-dire associés à unrisque tumoral élevé. Le cancer du sein estresponsable de 14 000 morts par an et plus de 30 000 cas sedéclarent chaque année ; de même que 3 200nouveaux cas de cancers de l’ovaire.
Source : Communiqués de l’InstitutCurie et du Ministère de la RechercheClick Here: st kilda saints guernsey 2019

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *