HOLLYWOODCARLENTINI

Le Ghost de Michael Jackson de retour

Home »  News »  Le Ghost de Michael Jackson de retour

Le Ghost de Michael Jackson de retour

On February 27, 2020, Posted by , In News, With No Comments

A 57 ans, la sœur aînée de Michael Jackson n’a rien perdu de son excentricité. Déjà au cœur de vives polémiques après des révélations choc sur les abus sexuels au sein de la famille Jackson, La Toya a trouvé une nouvelle bataille à mener pour la mémoire de son célèbre frère.

Alors qu’un nouveau procès s’est ouvert contre la société AEG, chargée de la promotion de la dernière tournée du chanteur, La Toya Jackson s’interroge toujours sur les circonstances de la mort de son frère Michael. L’interprète de Ghost a disparu il y a déjà 3 ans d’une overdose de médicaments. Son médecin personnel, le docteur Conrad Murray, purge actuellement une peine de 4 ans de prison pour homicide involontaire. Il est celui qui a injecté la dernière dose (fatale) de Propofol, un puissant anesthésiant, au King of pop.

Ce dénouement ne suffit pas à apaiser la sœur Jackson qui reste encore ouverte à la théorie d’un complot visant à assassiner le moonwalker. Dans un épisode de sa téléréalité – Life with La Toya – la scandaleuse s’est donc rendue chez une diseuse de bonne aventure pour trouver des réponses. Et le rendez-vous a apporté son lot de surprises. Arrivée déguisée chez le médium A.J Barrera pour ne pas l’influencer, la chanteuse a offert à son public des informations croustillantes.

Le gourou a commencé par lui demander si le mois de juin avait une résonance particulière pour elle. Coup de bol, il s’agit justement de la date de la mort du roi de la pop. Mais la suite de l’entretien laisse La Toya bouleversée. A.J lui demande d’abord si elle est liée à un Mickey ou un Michael et lâche ensuite un pavé dans la marre: «Sa mort était un accident, mais en fait ne l’était pas». Le médium rapporte ensuite pêle-mêle ses impressions, en connexion avec l’au-delà. «Je crois qu’il y avait des toxines dans son corps, comme des drogues, ou une overdose » explique-t-il. Pour réconforter sa cliente anonyme, le spécialiste commente: «il veut aussi que vous sachiez, que ce n’est pas grave de renoncer … Il veut que vous compreniez qu’il est parti… et que c’est ok de le laisser partir».

En face, la femme masquée rétorque: «Je ne peux pas jusqu’à ce que je comprenne exactement ce qu’il lui est arrivé». Heureusement, la consultation s’achève avec une dernière révélation: «Honnêtement, il ne veut pas que vous vous inquiétiez pour lui». Un conseil accompagné d’une dernière recommandation: «Continuez à l’honorer et sachez que des liens d’amour sont toujours là». L’info n’est assurément pas tombée dans l’oreille d’une sourde.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *