HOLLYWOODCARLENTINI

L'automédication pour faire des économies ?

Home »  News »  L'automédication pour faire des économies ?

L'automédication pour faire des économies ?

On May 15, 2020, Posted by , In News, With No Comments

Et si vous appreniez à vous soigner sans passer par la case médecin ? C’est ce que propose Alain Coulomb, expert indépendant, ancien directeur de la Haute Autorité de Santé, dans un rapport qu’il remettra au gouvernement en février prochain. En France, seuls 6 % des médicaments achetés sont délivrés sans ordonnance, contre près de 15 % en Allemagne, en Espagne ou en Grande-Bretagne. Selon le Figaro, qui s’est procuré ce rapport, Alain Coulomb propose le déremboursement de tous les médicaments concernant des pathologies bénignes et ne nécessitant pas d’avis médical. Ainsi, les usagers n’auraient plus d’intérêt à consulter leur médecin pour obtenir ces traitements, qu’ils paieraient alors de leur poche.
Ce système permettrait à la sécurité sociale de faire de substantielles économies: en passant 5 % des médicaments prescrits à l’automédication, l’assurance maladie pourrait réaliser 2,5 milliards d’économies.
Click Here: cheap INTERNATIONAL jersey
Mais cela pourrait surtout représenter une manne pour les industriels : le « marché » de l’automédication n’est que de 1,6 milliards alors qu’il pourrait atteindre 6 milliards. D’autant que les médicaments déremboursés voient généralement leur prix grimper en flèche et que le rapport préconise de favoriser la publicité pour les produits d’automédication.
On se demande en tout cas ce que les malades ont à y gagner. D’autant que le rapport va même plus loin pour transformer les patients en « consommateurs », en préconisant un accès direct aux médicaments sur les étagères des officines, sans en faire la demande au pharmacien. Si un tel projet était retenu, gare aux interactions médicamenteuses et aux accidents. Quoi qu’il en soit, il faudra attendre février prochain pour connaître l’avis du gouvernement sur ce rapport. Affaire à suivre.Source : Le Figaro, mercredi 19 décembre 2006.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *