HOLLYWOODCARLENTINI

Dick Cheney, toujours hospitalisé

Home »  News »  Dick Cheney, toujours hospitalisé

Dick Cheney, toujours hospitalisé

On March 12, 2020, Posted by , In News, With No Comments

Dick Cheney, le 46e vice-président des Etats-Unis, sort seulement des soins intensifs.

Dick Cheney, 69 ans, est sorti des soins intensifs, mais il est toujours hospitalisé, deux semaines après s’être fait implanter une pompe cardiaque, a indiqué sa fille aînée, Elizabeth, ce dimanche. Le mois dernier, l’ancien vice-président de

s’était fait installer une pompe censée améliorer le fonctionnement du coeur. Intervention qui s’est déroulée dans un hôpital de Fairfax, dans la banlieue de Washington, en Virginie, où le bientôt septuagénaire avait été hospitalisé en juin, pour un malaise.

«Mon père est toujours à l’hôpital, mais il va bien», a expliqué Liz Cheney dans l’émission Fox News Sunday. «Nous attendons son retour à la maison dans le courant de la semaine (…). Il a prévu d’aller pêcher à la mouche et de chasser plus tard dans l’année, nous avons donc bon espoir», a-t-elle ajouté.

Après l’opération pratiquée à la mi-juillet, Dick Cheney avait publié un communiqué pour dire qu’il allait bien.

L’ancien homme de l’ombre de l’administration W, considéré par les milieux politiques comme l’un des plus puissants «n°2» de l’histoire des Etats-Unis, a déjà enduré cinq infarctus depuis 1978 (dont le dernier remonte à février) et a subi un quadruple pontage coronarien en 1988. Il porte un pacemaker et un défibrillateur depuis 2001.

Dick Cheney a eu sa première crise cardiaque à l’âge de 37 ans, en 1978. Malgré ses problèmes de santé récurrents, et parfois acculé au fauteuil roulant, il a continué à être actif sur la scène politique après l’arrivée de

à la Maison Blanche, devenant un des plus féroces opposants du nouveau Président.

Click Here: Cardiff Blues Store

Fervent adversaire du droit à l’avortement et militant, pro-armes à feu, Dick Cheney est, avec Donald Rumsfeld, catalogué en tant que républicain nationaliste, mais pas néo-conservateur.

Sa carrière politique commence en 1969 dans l’administration de Richard Nixon,. Sous la présidence de Gerald Ford, Cheney devient Secrétaire général de la présidence et critique la politique d’apaisement d’Henry Kissinger qu’il juge trop molle à l’égard de l’Union soviétique.

De 1978 à 1989, Cheney représente le Wyoming au Congrès. On lui reprochera d’avoir refusé de voter en faveur d’un jour férié en l’honneur de la naissance de Martin Luther King Jr et d’avoir qualifié Nelson Mandela de « terroriste ».

À partir de 1989, il prend les rênes du Pentagone, secrétaire à la Défense du président

père jusqu’en 1992. C’est dans cette fonction qu’il supervise les opérations Just Cause au Panama et “Tempête du désert » au Koweït.

Sa cadette, Mary, est homosexuelle revendiquée… et heureuse maman d’un petit Samuel depuis 2007, ce qui a suscité un tollé au sein du parti à l’éléphant!

Mardi 2 août 2010

Suivez l’actu Gala surTwitteretFacebook

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *